Les aides pour vous qui accompagnez un proche.

Droit au répit, aide financière si vous êtes hospitalisé, congés, prestation de compensation... si vous aidez un proche âgé ou en situation de handicap des aides sont à votre disposition.

Si vous venez en aide de manière régulière, à titre non professionnel, pour accomplir une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne d'une personne âgée ou en situation de handicap, vous êtes un proche aidant.

Le droit au répit

Pour qui ?

Les proches aidants de bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d'Autonomie, assurant une présence ou une aide indispensable au maintien à domicile, et qui ne peuvent être remplacés par une autre personne de l’entourage.

Pour quoi ?

Pour permettre au proche aidant de se reposer ou de dégager du temps. Cette aide permet de financer l’accueil de jour, un hébergement temporaire en établissement ou famille d’accueil, un relais à domicile par le biais d’heures d’aide à domicile supplémentaires, de portages de repas.

Comment ?

Contactez le service autonomie de la délégation territoriale (voir contact en bas de page) dont dépend le bénéficiaire de l’APA.

Une aide financière ponctuelle en cas d’hospitalisation du proche aidant

Pour qui ?

Les bénéficiaires de l’APA dont le proche aidant (au sens de la loi) est hospitalisé.

Pour quoi ?

Prendre le relais du proche aidant hospitalisé. Cette aide permet de financer l’accueil de jour, un hébergement temporaire en établissement ou famille d’accueil, un relais à domicile par le biais d’heures d’aide à domicile supplémentaires, de portages de repas.

Comment ?

Contactez le service autonomie de la délégation territoriale (voir contact en bas de page) dont dépend le bénéficiaire de l’APA. La demande doit être effectuée dès que possible et au plus tard un mois avant la date de l’hospitalisation quand celle-ci est prévue.

Une aide financière pour aider une personne en situation de handicap

Pour Qui ?

Les aidants familiaux pouvant être dédommagés sont le conjoint, le concubin, le pacsé, ou jusqu’au 4e degré les ascendants, descendants ou collatéraux.

Pour quoi ?

La Prestation de compensation du handicap (PCH) peut financer dans le cadre de l’aide humaine l’intervention d’une tierce personne, y compris de l’aidant familial.
Un dédommagement est alors possible d’un montant de 3,90 €/heure et jusqu’à 5,84 €/heure à condition d'avoir cessé ou renoncé partiellement ou totalement à son activité professionnelle.

Comment ?

Contactez la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Délégations Territoriales

Une équipe de professionnels vous accueille du lundi au vendredi de 8h45 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Centrer sur une commune

Délégation Territoriale La Rochelle-Ré-Aunis Atlantique

Maison de la Charente Maritime Pays Rochelais - Ré - Aunis -

49 avenue Aristide Briand

17076 La Rochelle

Tél : +33 5 17 83 43 17

Délégation Territoriale Rochefort-Aunis Sud-Marennes-Oléron

28, rue Antoine Chanzy, CS 30157,

17306 Rochefort

Tél : +33 5 46 87 27 57

Délégation Territoriale Royan Atlantique-Haute Saintonge

Bat.C - Résidence Philippe,Route de Mosnac

17503 Jonzac

Tél : +33 5 46 48 17 99

Délégation Territoriale Royan Atlantique-Haute Saintonge

55 bd F. Lamy, CS 80200,

17201 Royan

Tél : +33 5 46 06 48 48

Délégation Territoriale Saintes et Vals de Saintonge

37 rue de l'Alma, CS 80307,

17100 Saintes

Tél : +33 5 46 92 38 38

Délégation Territoriale Saintes et Vals de Saintonge

8 r. Louis-Audouin Dubreuil,

17400 Saint-Jean-d'Angely

Tél : +33 5 46 32 11 56