Contre les moustiques, adoptez les bonnes pratiques

Adoptons les bons gestes pour éviter la prolifération des moustiques en Charente-Maritime.

Les bons gestes face aux moustiques

Limiter les "gîtes larvaires" pour éviter la prolifération des moustiques :

Autour de votre habitation, éliminez les eaux stagnantes qui sont des gîtes potentiels pour les moustiques :

  • Couvrir les réserves d'eau et nettoyer les gouttières et caniveaux,
  • Vider ou ranger les récipients pouvant contenir de l'eau,
  • Valoriser les déchets et Éviter les dépôts sauvages.

Protégez-vous

  • Portez des vêtements longs, amples et de couleur claire,
  • Utilisez des moustiquaires (fenêtres et lits) si les espèces de moustiques présentes piquent à l’intérieur des habitations,
  • Adaptez si possible vos horaires pour éviter de vous exposer aux piqûres, notamment contre les espèces de moustiques qui piquent à l’extérieur au crépuscule.

Signalez les moustiques inhabituels

Aidez le Département à lutter contre les moustiques ! Si vous pensez avoir observé un moustique inhabituel, notamment si vous pensez qu'il s'agit d'un "moustique tigre", vous pouvez en informer le service de démoustication :

  • directement sur votre smartphone après avoir téléchargé gratuitement l'application iMoustique©
    En téléchargement sur """
  • sur le site Internet du Département dédiée à la démoustication en remplissant le formulaire
  • en envoyant un échantillon par courrier à cette adresse :
    Département de la Charente-Maritime
    Service Démoustication - Signalement de moustique
    85 boulevard de la république
    CS 60003 - 17076 La Rochelle - Cedex 9
  •  sur le site national dédié au "moustique tigre".

Ainsi, depuis 2014, le service de démoustication a reçu plus de 1 000 signalements de "moustique tigre" (Aedes albopictus). La veille citoyenne a notamment contribué à la détection de sa présence en Charente-Maritime.

LE DÉPARTEMENT lutte activement contre les moustiques dans le respect de l'environnement

Surveillance et régulation

Depuis 1968, le Département de la Charente-Maritime mène une politique très active de lutte contre les moustiques, sources de nuisances avérées. Avec l’intégration récente du service de démoustication, il renforce encore son action de santé publique auprès des Charentais-Maritimes.
Un arrêté préfectoral délimite les zones de régulation et permet à la collectivité d’agir dans 91 communes, inscrites actuellement.
Le coût des interventions est pris en charge par le Département avec une participation des communes et intercommunalités (50% maximum).

7 500 gîtes à moustiques sont cartographiés en Charente-Maritime

2 600 sont traités tous les ans ; ils représentent une surface de 2 000 ha. Les interventions sont menées avec un souci permanent de prise en compte de la sensibilité de l’environnement. 19 agents du Département travaillent quotidiennement à la démoustication en Charente-Maritime.
Leur mission ? Cibler les bonnes espèces, au bon endroit, au bon moment et avec un produit biologique (Bacille de Thuringe).

Le service de démoustication assure une veille entomologique permanente sur ses territoires d’intervention.
8 zones sont concernées :

  • Île de Ré
  • Pays Rochelais
  • Pays Rochefortais
  • Sud Charente
  • Vals de Saintonge
  • Île d’Oléron
  • Bassin de la Seudre
  • Rives de Gironde

Mais qui sont-ils ?

Sur les 67 espèces de moustiques recensées en France métropolitaine, 32 sont identifiées en Charente-Maritime. 12 d’entre elles sont régulées en raison de leur agressivité pour l’Homme et de leur présence excessive, majoritairement en eau salée. Une gestion hydraulique favorisant le maintien d’une qualité et d’une quantité d’eau peut limiter considérablement les proliférations de moustiques.

©www.YannGautreau.fr

Le moustique tigre en Charente-Maritime

Depuis 2018, le Département de la Charente-Maritime est concerné par l’implantation du "moustique tigre"(Aedes albopictus) actuellement présent de manière définitive et irréversible dans 7 communes (Saintes, Chaniers, Nieul-sur-Mer, Périgny, Saint-Georges d’Oléron, Saint-Georges-de-Didonne et Saint-Sauveur d’Aunis). Cette espèce, source de fortes nuisances, n’est naturellement pas infectée mais peut transmettre potentiellement de nombreuses maladies. Le moustique tigre est activement surveillé dans l’ensemble du Département par le recueil de signalements.

VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?

Département de la Charente-Maritime
Service de démoustication
85 boulevard de la République
CS 60003 – 17076 La Rochelle Cedex 9
bf-dem-demoustication@charente-maritime.fr
05 46 31 73 73