Faciliter la vie quotidienne à domicile

Aide humaine, technique, aménagement du véhicule, services d’accompagnement… La Prestation de Compensation du Handicap est une aide financière destinée à compenser les besoins liés à la perte d’autonomie.

Objectif de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La Prestation de Compensation du Handicap est une aide financière destinée à compenser les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées vivant à leur domicile ou en établissement. Son attribution est personnalisée et couvre les dépenses liées à l’aide humaine, l’aide technique, l’aménagement du logement ou du véhicule…

Conditions premières : vous devez remplir les conditions d’éligibilité à la PCH et les difficultés de réalisation des actes essentiels doivent être définitives ou durable au-delà d’un an, avant l’âge de 60 ans.

L’aide humaine

Vous avez besoin de l’aide d’un tiers dans les domaines suivants :

  • Toilette, habillage, alimentation (prise des repas) et élimination,
  • Déplacements dans le logement ou à l’extérieur,
  • Accompagnement pour se déplacer et communiquer (loisirs, culture, vie associative), sous certaines conditions.

L’aide peut être apportée par un aidant familial, un service mandataire ou un service prestataire.

Ne sont pas pris en charge : le ménage, les courses et l’entretien du linge, la préparation ou la livraison des repas, la garde d’enfants ainsi que les déplacements pour les rendez-vous médicaux.

La PCH pour aide humaine ne se cumule pas avec :

  • L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et le complément de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé : vous devez opter pour l’une de ces prestations
  • La majoration tierce personne (MTP) ou la prestation complémentaire pour recours à tierce personne (PCRTP) : celle-ci est déduite du montant de la PCH
.PDF

Fiche d'information PCH - Aide humaine

Les aides techniques

Ce sont les équipements adaptés ou spécialement conçus pour compenser une limitation d’activité rencontrée du fait du handicap. Elles contribuent à améliorer l’autonomie ou faciliter l’intervention des aidants (prothèses auditives, fauteuil roulant, barre d’appui…).
Pour en faire la demande, il est nécessaire de fournir : prescription médicale, bilans des essais dans les centres spécialisés et devis descriptifs.
La participation financière est appliquée selon les textes réglementaires.

L’aménagement du logement

Que vous soyez propriétaire ou locataire (sous réserve de l’accord préalable du bailleur), vous pouvez demander les aménagements concernent votre résidence (exemples : rampe d’accès, aménagement de salle de bains...). Ne sont pas pris en charge : les travaux résultant d’une vétusté.
Après un premier contact, un professionnel de la MDPH viendra faire un diagnostic à domicile. Il fournira une description détaillée des aménagements préconisés. Vous pourrez alors faire établir des devis.

.PDF

Fiche d'information PCH - Logement

L’aménagement du véhicule

Il s’agit de l’aménagement pour le transport et l’adaptation du poste de conduite (commandes au volant…). Vous pouvez contacter, selon votre cas, un centre de rééducation fonctionnelle, une auto-école adaptée ou un équipementier automobile. Ces services vous conseilleront sur les adaptations et vous guideront pour les démarches.
Vous devez au préalable obtenir un permis de conduire aménagé auprès de la Préfecture. L’inscription de mention(s) d’aménagement(s) de véhicule sur le permis de conduire ne suffit pas pour bénéficier de la PCH.

Ne sont pas pris en charge : l’achat d’un véhicule, les frais de réparation ou d’entretien.

.PDF

Fiche d'information PCH - Véhicule

Le versement de la Prestation de Compensation du Handicap

C’est le Département qui assure le paiement et le contrôle de cette prestation. Pour cela, le bénéficiaire doit conserver les justificatifs des dépenses mensuelles et factures de travaux.

Les services d’accompagnement

Le Département peut accorder une aide sociale contribuant à financer des services d’accompagnement adaptés et favorisant le maintien à domicile des personnes handicapées.

L’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS)

Le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale propose un accompagnement adapté dont l’objectif est le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels.
Ce service offre une série de prestations qui favorisent un apprentissage de l’autonomie par un accompagnement adapté et personnalisé à la réalisation du projet de vie de la personne handicapée.

L’accompagnement médico-social (SAMSAH)

Le Service d’Accompagnement Médico-Social pour personnes Adultes Handicapées propose les mêmes prestations que le SAVS, en garantissant la coordination du parcours de soins.

L’aide et l’accompagnement à domicile (SAAD)

Le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) assure au domicile des bénéficiaires des prestations d’aide à la personne pour les activités ordinaires de la vie, dans le cadre de la prestation de compensation du handicap, et des prestations de services ménagers, au titre de l'aide sociale départementale.

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de l’un des services d’accompagnement, le demandeur doit retirer le dossier de demande auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ou auprès des Délégations Territoriales.