Plan Digues : la protection du littoral, nous la construisons tous les jours

Maître d'ouvrage du plan de renforcement des protections littorales, appelé aussi "Plan Digues", le Département orchestre aujourd'hui le plus grand chantier de ce genre en France.

C'est quoi le Plan Digues ?

Pour disposer d’outils plus efficaces contre les événements climatiques exceptionnels qui fragilisent les côtes, l'État a décidé de lancer de nouveaux appels à projets, à travers les Programmes d'Action de Prévention des Inondations (PAPI) et le Plan Submersions Rapides (PSR). L'ensemble de ces projets pour la Charente-Maritime constitue le Plan de renforcement des protections littorales, appelé "Plan digues".

Le Plan Digues, un chantier d'envergure sur plusieurs années

Avec ses 470 km de côtes, la Charente-Maritime est particulièrement vulnérable face aux fortes tempêtes : l'objectif fixé après Xynthia (2010) est de la protéger d'un événement météo similaire, voire supérieur (+20cm de niveau d'inondation). Maître d'ouvrage du plan de renforcement des protections littorales, appelé aussi "Plan Digues", le Département orchestre aujourd'hui le plus grand chantier de ce genre en France. Après avoir déjà construit les ouvrages les plus urgents, il déploie tout au long du littoral ainsi que sur les zones d'estuaire, aux côtés d'autres acteurs publics et dans le cadre local des PAPI (programmes d'action de prévention des inondations), d'importants moyens de travaux publics.

4 opérations achevées en 2017 :

  • La Flotte,
  • Le Boutillon
  • Esnandes
  • Aytré et Angoulins

8 opérations en cours :

  • Fouras
  • Saint-Clément-des-Baleines
  • Port-des-Barques
  • Loix
  • Île d’Aix
  • Saint-Trojan-les-Bains
  • Boyardville
  • Rivedoux

Plan de financement après labellisation* de l'État :

État : 40%
Département : 20% (maître d'ouvrage)
Région : 20%
Collectivités locales concernées : 20%

*La mise en œuvre des projets PAPI et PSR repose sur le principe d'une labellisation par l'État. Les deux labels sont complémentaires.

Mobilisation des différents acteurs publics

Le Département maître d'ouvrage

La maîtrise d'ouvrage du Plan digues est confiée, à l'échelle départementale, au Département de la Charente-Maritime et, plus particulièrement, à la "mission littoral" (à La Rochelle et Châtelaillon-Plage, le Département n'est pas maître d'ouvrage).

PAPI (Programmes d'action de Prévention des Inondations)

En vigueur depuis 2002, les Programmes d’Action de Prévention des Inondations ont pour but de gérer le risque d’inondation à l’échelle d’un « bassin de risque ». Ainsi, huit PAPI ont été définis en Charente-Maritime (voir carte). La gestion de ce risque étant une compétence partagée par différents acteurs, le PAPI est le cadre du partenariat entre les services de l’État et les collectivités, il coordonne leurs actions.

Le Plan Submersions Rapides

Lancé par l’État en 2011, le Plan Submersions Rapides (PSR) incite à l’élaboration de projets de prévention des risques liés aux submersions marines, inondations, crues ou ruptures de digues, qu’elles soient maritimes ou fluviales. Le PSR a notamment vocation à financer la modernisation des ouvrages de protection.