Des projections cinématographiques pour les collégiens !

Le dispositif national « Collège au cinéma » permet aux élèves de découvrir des œuvres cinématographiques majeures

Les objectifs de« Collège au cinéma » :

  • approfondir les thématiques (sociales, culturelles, historiques ou autres) abordées dans les films avec les professeurs,
  • éduquer les jeunes à l’image en développant leur esprit critique,
  • effectuer un travail linguistique en visionnant des films étrangers en version originale sous-titrée,
  • offrir aux enseignants une activité complémentaire afin d'approfondir les objectifs inscrits dans les programmes.

Des outils et des formations

Chaque film est accompagné d’un dossier pédagogique destiné aux enseignants et d’une fiche thématique remise à chaque élève.
Des journées de stage et de pré-visionnage sont organisées à l’attention des enseignants.

Un travail collectif

Le Département contribue financièrement au dispositif puisqu’il prend en charge 60% du prix des places ainsi que l’intégralité des frais de transport.
Accompagnés par les professeurs volontaires, les collégiens peuvent, durant l’année scolaire, visionner 3 films autour desquels ils auront à travailler.

CHOIX DES FILMS POUR L'ANNÉE 2017-2018

  • 1er trimestre 2017-2018
    • LE PAYS DES SOURDS de Nicolas Philibert - 6e - 5e
    • MUD, SUR LES RIVES DU MISSISSIPI de Jeff Nicols - 4e - 3e
  • 2e trimestre 2017-2018
    • PHANTOM BOY de Alain Gagnol et JL Felicioli - 6e - 5e
    • HORS JEU de Jafar Panahi - 4e - 3e
  • 3e trimestre 2017-2018
    • BILLY ELLIOT de Stephan Daldry - 6e - 5e
    • ADAMA de Simon Rouby - 4e - 3e

Les collèges du département qui souhaiteraient des informations complémentaires concernant les modalités d’inscriptions peuvent s’adresser à :
Direction des services départementaux de l'éducation nationale de la Charente-Maritime Mission départementale arts et culture premier et second degrés
 les contacter
 

« Collège au cinéma » est issu d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et de la Communication (CNC, DRAC), le Ministère de l’Education Nationale, les Conseils départementaux et les professionnels du cinéma, exploitants et distributeurs.