Publiée le 18 juin 2020

Actualité

Une nouvelle criée pour le Port de la Cotinière

Les travaux ont débuté fin 2018 et se poursuivront jusqu'en 2021 sur le port de la Cotinière.

Port de la Cotinière : la nouvelle criée en cours de construction - © departement17 - Fichier transcription (PDF, 36.3 Ko)

CHANTIER du port de la Cotinière sur l'île d'Oléron

Depuis le début des travaux fin 2018, une digue, un nouveau chenal, un bassin de 4 ha ont déjà été réalisés... La future nouvelle criée, elle, est en cours de construction.

Les temps forts du chantier

une nouvelle criée 3 fois plus grande

6e port de pêche de France, les infrastructures de la Cotinière étaient dimensionnées pour une capacité de 2 000 tonnes de produits de la pêche par an. Après les travaux, en 2021, on passera à une capacité de 6 000 tonnes. La surface de la criée va "exploser", passant de 4500 à 11 000 m2.

Et aussi

  • La réalisation d’un nouveau bassin accessible pour les pêcheurs à n’importe quel moment de la marée,
  • Le Creusement d’un nouveau chenal de 600 mètres de long : 25 m de large creusé à 2,50m, 230 000 m3 de matière maritime sont enlevés.
  • L’allongement de la digue ouest : + 2 mètres de haut ; + 120 mètres de long, pour protéger le nouveau bassin.

À propos du Fonctionnement d'une criée

À la Criée, le poisson y est déchargé, pesé, estimé, conditionné pour partir aux 4 coins de l’Europe. Les poissons, crustacés et coquillages arrivent des bateaux et défilent en ordre dans les bacs, sur la bascule de pesée. Les équipes inscrivent le nom du bateau, l’espèce, la taille et la qualité. Cette saisie permet alors au poisson d’être estimé dans le cadre du marché de criée.

Débuté fin 2018, pour une livraison fin 2021, le chantier du Port de la Cotinière répond à des enjeux majeurs pour l'activité économique du territoire oléronais. Le Département de la Charente-Maritime consacre près de 62 millions d'euros pour la réalisation de ces travaux.