Publiée le 26 novembre 2019

Actualité

Trésor d'archéo

Rarissime ! Un objet découvert dans un cimetière à Saint-André-de-Lidon.

Cerclage funéraire destiné à la manipulation des cercueils et découvert au sein d'une tombe. - © departement17

objet du mois

Cerclage funéraire datant de l'époque moderne.

Date et Lieu de la Découverte

Février 2018, aux abords de l’église Saint-André à Saint-André-de-Lidon.

Par Qui ?

Le service archéologique du Département.

Contexte de la découverte

Le projet de réhabilitation de la place de l’église de Saint-André-de-Lidon a conduit à la réalisation d’un diagnostic archéologique en plein cœur du village, aux abords de l’édifice religieux et du cimetière actuel.

Les investigations ont mis au jour le cimetière médiéval qui entourait l’église. Au Moyen Âge, les tombes sont pour la plupart accolées au monument. Le cimetière a été utilisé dans le dernier quart du 19e siècle jusqu’à ce que les tombes soient implantées sur une parcelle voisine au nord de l’édifice, constituant le cimetière actuel. En effet, à l’époque moderne (du 16 au 18e siècle), leur implantation s’élargit progressivement, parfois au détriment des plus anciennes.

la découverte

À l'époque moderne, les cercueils étaient descendus dans une fosse au moyen d’un système de cordage

Si les défunts du Moyen-Âge sont déposés dans des coffres de pierre, ceux de l’époque moderne sont placés dans des cercueils en bois. Les archéologues ont trouvé des clous et de nombreux fragments témoignant de cette époque. Les cercueils en bois étaient descendus dans une fosse au moyen d’un système de cordage. Ce dernier pouvait être complété par un cerclage métallique épousant la forme du cercueil auquel la corde était fixée grâce à un anneau. Ce type d’objet est peu connu, ce qui en fait un vestige archéologique particulièrement rare.