Publiée le 16 septembre 2019

Actualité

Trésor d'archéo

La coquille, emblème et signe distinctif du pèlerin.

© departement17

Objet du mois

Coquille Saint-Jacques de Pèlerin,

Date et Lieu de la Découverte

Juillet 2019, Abords de l’église Saint-Etienne à Semussac,

Par Qui ?

Le service archéologique du Département,

Contexte de la découverte

Lors du projet de réhabilitation de la place de l’église de Semussac, le service archéologique du Département a été sollicité afin de révéler la richesse archéologique du lieu et permettre de mettre en adéquation le projet d’aménagement et les possibles vestiges archéologiques.
C’est ainsi que fut découvert les cimetières des époques médiévale et moderne à l’ancien emplacement du parvis de l’église Saint-Etienne, correspondant aujourd’hui à la rue passant devant l’église : un étagement de tombes très récentes en cercueil recouvrant des tombes en coffre de pierres médiévales a été mis au jour.

Description de la découverte

Cette coquille Saint-Jacques fut découverte dans une tombe en coffre de pierres, à côté de la tête de l’individu inhumé. Elle est datée entre le 12e et 14e siècle, La coquille, intacte, est percée de deux petits trous au-dessus de l’apex pour qu’elle puisse être attachée à un cordon. Il s’agit donc d’une coquille de pèlerin, comme ces derniers en portent encore aujourd’hui sur les chemins de Saint-Jacques.
À partir du XIIe siècle, la coutume voulait que les pèlerins qui venaient d’achever le chemin de Compostelle reçoivent une coquille comme certificat de pèlerinage. Plus tard, les pèlerins prirent l’habitude d’en attacher une à leurs vêtements ou à leur cou pour symboliser leur arrivée au Cap Finisterre, littéralement « bout du monde » et étape finale du chemin de Saint-Jacques. À partir de la fin du Moyen Âge et encore aujourd’hui, la coquille devient l’emblème et le signe distinctif du pèlerin.

Détail des perforations pour le système d’attache de la coquille

© departement17

Journées du Patrimoine : le programme du service archéo du Département

À la Citadelle du Château d'Oléron, conférences de Ludovic SOLER, archéologue départemental :

  • Samedi 21 septembre, à 11h : "La Préhistoire entre Terre et Mer", Recherches et Découvertes archéologiques menées depuis 3 ans sur l'estran de l'Ile d'Oléron.
  • Dimanche 22 septembre, à 11h : "Recherche archéologique sous la Citadelle du Château d'Oléron et Saint-Sulpice de Royan au temps de Charlemagne, 2 visages de l'archéologie médiévale en Charente-Maritime". En parallèle seront présentés les résultats d'une fouille récente réalisée près de Royan dans un village du haut Moyen Âge.

    Les 2 jours : visites commentées, par les archéologues, de la villa gallo-romaine de Jonzac. + d'infos

Pour les Journées du Patrimoine, 14 sites départementaux ouvrent leurs portes

Les 21 et 22 septembre 2019, les Journées du Patrimoine, ce sont 14 sites du Département qui vous ouvrent leurs portes pour des sorties originales, insolites ou nouvelles... Et surtout gratuites !