Publiée le 26 mars 2019

Actualité

Trésor d'archéo

Cette serpette à vendanger montre que l’activité viticole est ancrée en Charente-Maritime, au moins depuis le début de l’Antiquité.

© departement17

Objet du Mois

Serpette à vendanger

Date et Lieu de la Découverte

Juillet 2013, Villa gallo-romaine de « Chez Bret » à Jonzac

Datation de l’Objet

Antiquité

Par Qui ?

Le service archéologique du Département

Contexte de Découverte

La serpette à vendanger a été découverte pendant la campagne de fouille programmée de la villa gallo-romaine de « Chez Bret » à Jonzac en 2013, vaste domaine agricole occupé du Ier au VIe siècle.

L’objet

Cette serpette à vendanger est de petite taille (16 cm). Son manche torsadé se termine par un anneau de suspension qui permettait de l’accrocher à la taille. Il s’agit du second exemplaire découvert sur le site. Cet outil est destiné à la récolte des grappes de raisins et donc exclusivement réservé aux vendanges. Il complète la serpe à talon utilisée pour la taille hivernale et la serpe de vigneron pour celle des sarments.
La culture de la vigne est également attestée sur le site par la présence d’un chai, de sarments conservés dans un puits et de treilles implantées dans le jardin d’agrément du bâtiment résidentiel. L’analyse génétique de ces sarments a permis de déterminer qu’il s’agit d’une des formes ancestrales des vignes cultivées.
Ces découvertes montrent que l’activité viticole est anciennement ancrée sur notre territoire, au moins depuis le début de l’Antiquité.
Il est d’ailleurs aujourd’hui possible de découvrir, à proximité du « Moulin du Cluzelet » à Jonzac, les différentes vignes qui ont constitué le vignoble dans les Charentes au fil des siècles.

Plusieurs outils de vigneron de la villa sont visibles au centre d’interprétation du « Moulin de chez Bret » à Jonzac, dans une exposition permanente qui présente le mobilier antique du quotidien.
© departement17