Publiée le 10 janvier 2018

Actualité

SOS oiseaux en détresse

Suite aux récentes tempêtes, une dizaine d'oiseaux de haute-mer égarés sur nos côtes ont été accueillis au centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux.

© S.Laval

Suite aux vents forts de ces derniers jours qui ont touché notre département, plusieurs oiseaux vivant en haute mer, sont venus s'échouer sur nos côtes. Au total, 12 oiseaux en détresse ont été accueillis au centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux sur l'île d'Oléron : 7 Fous de Bassan, 1 Bernache cravant, 1 Fulmar boréal, 1 Grand Labbe, 1 Macreuse noire, 1 Plongeon imbrin. Au total, 8 d'entre eux vont probablement pouvoir être relâchés dans leur milieu naturel. Malgré les soins qui leur ont été apportés par les soigneurs, les autres n'ont pas survécu, car trop épuisés.

L'action du centre de sauvegarde

En 2017, le centre de sauvegarde a accueilli plus de 1 000 animaux sauvages en détresse, principalement des oiseaux. Environ 60 % des animaux pris en charge retrouvent la liberté après s’être "refait une santé" au Marais aux oiseaux. Ce pourcentage varie en fonction des espèces et des causes d'accueil. L'espoir d'être remis en liberté est généralement très faible pour des espèces pélagiques, comme le Guillemot de Troïl ou le Fulmar boréal, bien souvent exténués lorsqu'ils s'échouent sur le rivage.