Publiée le 20 décembre 2018

Actualité

Pont de Ré, le point sur les travaux de réparation

Un chantier nécessitant des mesures particulières pour la sécurité des équipes d'intervention.

Travaux du Pont de l'île de Ré
- © departement 17

Des travaux entourés d'un maximum de précautions

Les travaux de remplacement du câble qui s'est rompu à l'intérieur du pont de l'île de Ré en septembre dernier, ont commencé le 3 décembre et devraient s'achever début février. Ce chantier nécessite des mesures particulières pour la sécurité des équipes d'intervention.

plusieurs étapes durant le chantier

  • 1re étape (actuellement) : Progresser jusqu'au câble rompu, en vérifiant que toutes les têtes d'ancrages sont intactes grâce à une mesure ultrasonique. Cette 1re étape est primordiale pour réaliser un état des lieux des autres câbles dans les sections 1 et 2 et s'assurer que les équipes interviennent en sécurité à l'intérieur de l'ouvrage. Toujours pour des raisons de sécurité, les câbles sont sanglés entre eux, au rythme de l'avancée du personnel,
     
  • 2e étape : Une fois que le personnel arrivera au câble rompu, il sera remplacé,
     
  • 3e étape : Des caméras et des capteurs acoustiques seront installés sur toute la longueur du pont pour écouter la moindre rupture de fil dans un câble.

Naviguez dans le diaporama en utilisant les boutons de position pour afficher une image suivante ou précédente.

Les câbles sont sanglés entre eux. - © departement17
© departement17
Les têtes d'ancrages - © departement17
© departement17
Des sondes à ultra sons permettent de vérifier l'état des autres câbles. - © departement17
Vérifier que toutes les têtes d'ancrages sont intactes grâce à une mesure ultrasonique. - © departement17
© departement17
Des dispositifs acoustiques (en bleu sur l'image) sont mis en place pour écouter la moindre rupture de fil dans un câble. - © departement17

les restrictions de circulation sont maintenues

Pendant les travaux, aucune perturbation du trafic mais les restrictions de circulation sont maintenues :

  •     interdiction aux camions de plus de 38 tonnes et interdistances de 200 mètres,
  •     limitation de vitesse à 50 km/h pour tous les véhicules