Publiée le 6 septembre 2017

Actualité

oh mon bateau !

Mini-transat : découvrez les spécificités de ces petits bateaux qui traversent l'Atlantique.

© S.Laval

Le 1er octobre, les 84 concurrents de la Mini Transat 2017, s'élanceront au départ de La Rochelle pour destination Le Marin en Martinique, via une étape à La Palmas aux Canaries.
Découvrez l'un des plus petits bateaux à traverser l'Atlantique pour une régate : le Mini 6.50.

Faisons connaissance plus particulièrement avec le bateau de Victor Barriquand, ce skipper de 30 ans soutenu par le Département de la Charente-Maritime.

La bio du bateau

© S.Laval

Nom : la Charente-Maritime
Âge : 3 ans
Palmarès : c'est le gagnant de la dernière mini !
Longueur : 6.50m
Largeur : 3m
Sous l'eau (tirant d'eau) : 1m60
Au dessus de l'eau (tirant d'air) : 11m
Poids (avec tous les équipements) : 1200 kg
À l'extérieur, le pont fait 10m2
Hauteur sous barrot : 1m40
Nombre de voiles : 7
Surface des voiles : 122 m2
Surface du SPI (abréviation de "spinnaker", c'est une voile d’avant utilisée sur des allures portantes) : 77m2
Taille de l’espace de vie : environ 5m2 (mais beaucoup moins une fois chargé pour la mini-transat)
Surface de couchage : 1.5 m2

C'est un bateau Made in Charente-Maritime, rapide, confortable, heureusement étanche à l'intérieur et pile poil à ma taille, bref il me va comme un gant et surtout, il connait le chemin pour traverser l'Atlantique !" explique Victor.

© S.Laval

Qu'emmènent les skippers en mer ?

À bord, les skippers auront avec eux des cartes marines, un GPS sans cartographie, 35 jours de nourriture et 100 litres d'eau.

En plus de ça, Victor nous confiait qu'il emportera avec lui : "un sextant au cas où, une combinaison de survie, un petit réchaud, une radio pour écouter les vacations, de quoi écouter de la musique, des outils, une cuillère pour manger, un oreiller étanche... et de la bonne humeur ! ".

Victor Barriquand

A la conquête de l'Atlantique