Publiée le 4 juillet 2017

Actualité

Mission Littoral et Plan Digues

La protection du littoral, nous la construisons tous les jours.

© sébastien laval

Avec une réunion de la Mission Littoral le matin et l’inauguration d’ouvrages de protection contre les submersions l’après-midi, la journée du jeudi 22 juin 2017 marquait un point d’étape décisif dans la poursuite du Plan digues.

© departement17
Lionel Quillet présidait la séance devant les nombreux maires littoraux réunis

La Mission Littoral a été créée au lendemain de la tempête Xynthia par le Président du Département Dominique Bussereau, qui la confie à Lionel Quillet, vice-président du Département. Cette instance de concertation réunit les collectivités locales littorales de la Charente-Maritime, l’Université de La Rochelle, l’Unima , la Région et l’État. Ses objectifs sont :

• Élaborer un plan départemental inscrit dans le Plan Submersions Rapides de l’État : c’est le « Plan Digues »
• Pérenniser les partenariats et les financements
• Favoriser les échanges et organiser le partage des connaissances

Le Jeudi 22 juin, il y a à peine assez de place dans la salle de session du Département pour accueillir les maires, Conseillers départementaux, représentants de l’État et de la Région, chercheurs et techniciens, qui ont répondu présent à l’invitation de Lionel Quillet. Rassemblée ainsi pour la 13e fois depuis sa création, la Mission Littoral fait un point d’étape du « Plan Digues » et ses différents protagonistes s’expriment. Si certains élus s’inquiètent à juste titre du calendrier ou du périmètre de leur opération, tous s’accordent sur l’efficacité du « Plan Digues ». Et pourtant, cette machine colossale qui brave hardiment les obstacles techniques, juridiques et politiques menace de vaciller face au seul risque du financement. Sur ce point, la position de la Région Nouvelle-Aquitaine est très attendue. La déclaration de Vital Baude, conseiller régional, rassure tout le monde : non seulement la Nouvelle-Aquitaine garantit les 27 M€ engagés par l’ex-Région Poitou-Charentes et de surcroit promet une rallonge de 12,3 M€. « La Région est là, sur le terme engagé. La réalisation, de 2010 à 2017, de 135 opérations pour 100 M€ en Charente-Maritime se termine. La dernière partie de 50 M€ avec les 12 dernières opérations de 2017 à 2020 sous maîtrise d’ouvrage du Département, dont Charron, va pouvoir se réaliser, il n’y a plus d’obstacles financier. C’est une bonne nouvelle », conclut Lionel Quillet.

© sebastien laval
Inauguration officielle au port de La Flotte

L’après-midi, sur l’île de Ré, Dominique Bussereau, Président du Département de la Charente-Maritime, Stéphanie Monteuil, Sous-Préfète, Vital Baude, conseiller régional, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Lionel Quillet, Vice-Président du Département et Président de la Communauté de Communes de l’Île de Ré, inaugurent et visitent trois ouvrages majeurs, en présence de nombreux élus présents le matin à la Mission Littoral. La porte monumentale du port de La Flotte, ouvrage de défense unique en son genre dans un port de plaisance protégeant le village, les 1 600 mètres en cours d’enrochement de la digue des Doreaux à Saint-Clément-des-Baleines, et les 400 000 tonnes de matériaux recyclés magnifiquement ourlés de pavés de la digue du Boutillon entre la Couarde-sur-Mer et Ars en Ré, illustrent de façon magistrale la maîtrise et l’expertise du « Plan Digues », le plus grand chantier de France.

Naviguez dans le diaporama en utilisant les boutons de position pour afficher une image suivante ou précédente.

© departement17
© sebastien laval
© sebastien laval
© sebastien laval
© sebastien laval
© sebastien laval
© sebastien laval
© sebastien laval
video digue du boutillon
- © Claude Marissal