Publiée le 23 avril 2021

Actualité

Démoustication : notre expertise s'exporte à l'international

Le Département reçoit le label EXPE-CT pour son expertise dans le domaine de la démoustication.

© departement17

Moustiques, vous ne passerez pas !

16 agents du Département travaillent quotidiennement à la démoustication en Charente-Maritime. Leur mission ? Cibler les bonnes espèces, au bon moment, au bon endroit et avec le bon produit.
 
Sur les 67 espèces de moustiques recensées en France, 32 sont identifiées en Charente-Maritime. 12 d’entre elles sont régulées en raison de leur agressivité pour l’homme et de leur prolifération excessive, majoritairement en eau salée. Une gestion hydraulique favorisant le maintien d'une qualité et d'une quantité d'eau peut limiter considérablement les proliférations de moustiques. Le service de démoustication départemental assure ainsi une veille entomologique permanente sur ses territoires d’intervention. Les opérations sont menées avec un souci permanent de prise en compte de la sensibilité de l’environnement.

Sans eau, pas de moustique !

Les larves de moustiques prolifèrent dans l’eau stagnante. Quelques gouttes leur suffisent : un récipient oublié ici, la soucoupe d’un pot de fleurs là, le pli d’une bâche en plastique... En été, après les pluies ou les arrosages, leur développement s’effectue en moins d’une semaine. Chacun peut agir en étant vigilant et en adoptant les bons gestes.

la mission va s'étendre à l'international

Spécialisé dans la surveillance entomologique et la régulation des moustiques, le service de démoustication du Département de la Charente-Maritime apporte auprès des services de l’Etat, des collectivités territoriales et du grand public, son expertise dans la prévention des risques sanitaires et vétérinaires d’un point de vue technique et logistique.

Il y a quelques semaines, le Département a été gratifié du nouveau label EXPE-CT, ce qui lui permettra de développer des actions de coopération à l’international et d'échanger des compétences dans le domaine de la démoustication.

l'exemple de la guinée

Des besoins spécifiques ont d’ores et déjà été identifiés dans la Préfecture de Boffa en Guinée-Conakry, collectivité partenaire du Département depuis 1992, dont le territoire, situé en bordure de littoral, présente des similitudes naturelles et paysagères (marais-salants, zones humides) avec la Charente-Maritime. La labellisation  va permettre des échanges d’expertise avec les acteurs confrontés à la prolifération des moustiques vecteurs du paludisme ou de la dengue. La mobilisation de l’expertise charentaise-maritime en démoustication participera à sensibiliser et appuyer les autorités locales pour la mise en œuvre de stratégies de lutte anti-vectorielles.