Publiée le 22 septembre 2022

Actualité

Assises de la Pêche et des produits de la mer 2022

Les Assises de la pêche et des produits de la mer mettent le cap sur La Rochelle les 22 et 23 septembre.

Les Assises de la pêche

La 12ème édition des Assises de la Pêche et des Produits de la Mer, organisée par Ouest-France et le marin, a lieu à La Rochelle, les 22 et 23 septembre à l’Espace Encan. L'événement national réunit l’ensemble des acteurs de la filière pêche, de la production à la distribution en passant par la transformation. Pendant 2 jours, des professionnels issus des secteurs public et privé se retrouvent afin d’aborder les enjeux qui les concernent, partager leurs expériences et apporter leur vision.

Sylvie Marcilly, Présidente du Département de la Charente-Maritime a ouvert cette édition, aux côtés de Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle et Emilie Dutoya, Conseillère Régionale déléguée à la pèche et l’aquaculture.

Le thème principal "Face aux transformations économiques et sociales, comment protéger et préserver la filière ?

La filière maritime en Charente-Maritime 

Quelques chiffres clés sont à retenir :

  • 1 028 entreprises Aquacoles (dont 870 en ostréiculture et 158 en mytiliculture),
  • 5 500 emplois directs, 25 000 indirects et 3 500 saisonniers,
  • 350 M€ de chiffres d’affaires (dont 330 M€ pour les huitres et 20 M€ pour les moules),
  • 2 300 ha de parcs d’huitres, 2 100 ha de marais, 9,5 km d’huitres de filières, 300 km de « moules de bouchots » et 30 km de « moules de filières »,
  • 45 000 tonnes d’huîtres et 12 000 tonnes annuelles de moules (dont 10 000 dans le secteur de Charron et 2 000 dans celui de Fort Boyard).
  • 3 ports de commerce,
  • 30 ports de pêche dont 3 principaux (environ 4 300 tonnes de poisson débarquées) et 27 à vocation conchylicole,
  • 23 ports de plaisance avec une capacité de 10 400 anneaux.

4 enjeux majeurs pour le Département

  • Soutenir la création d’entreprises aquacoles,
  • Favoriser la protection de l’environnement avec des actions préservant notre littoral,
  • Mettre en avant les paysages, les métiers et les produits charentais-maritimes par des actions de promotion,
  • Améliorer les équipements des ports de pêche départementaux (Par exemple, le port de pêche de La Cotinière, sur l’île d’Oléron, a été agrandi et réhabilité au terme d'un chantier de trois ans. Le nouveau projet a été inauguré le 17 septembre dernier).
+ d'infos sur le site internet des  assises de la mer 
Réservez un anneau dans les ports de plaisance gérés par le Département